Dabké, défilé de mode… chanteurs de charme… et Fouad Makhzoumi, accueilli en star… au « souhour » de « Balsamat »

View Gallery 14 Photos

dont la présidente est la dynamique Amal Sleiman a été le souhour des glorieuses ex-bimbos et  tenait  davantage du « muppet show »  que des « splendeurs d’orient » au Coral Beach. Etaient là pour assister au spectacle ?

L’ambassadeur  du Pakistan et son épouse, l’ambassadrice de la République Tchèque, Farès Ghattas, Fouad Makhzoumi et May, Faenza Torbay, Zeina Janbeih, Dunia Mirza, Mirna Hajj, Rita Abyad, Hind Barhoum, Ali Jaffal,  Aurore Ezzeddine, Olfat  Ariss, Saïd Hariri, Dana et Lina el Masri, Mathilda Farjallah, Amira Habib, Mona Kalache Sleiman, Randa Hibri, Souleima Yammout, Viviane Turkieh… Joseph Habis aussitôt arrivé, aussitôt entouré, aussitôt happé par un essaim de houris, qui ont défilé en  cafetan ou en abaya certaines trop maquillées, d’autres, trop déshabillées, pour un « souhour ». Certaines qui ne s’étaient pas pliées au dress code oriental, étaient en robe dorées ou argentées si courtes qu’on se demandait si elles n’avaient pas oublié chez elles la jupe ou le pantalon… d’autres étaient vêtues de déshabillés transparents sur  des shorts miniatures…

Puis, un chanteur de charme accapara l’attention et mit le feu à la scène. On ne s’entendit  plus penser, et ce fut peut-être mieux… Peu après, une dabké endiablée d’un groupe de danseurs, made in Baalbek, suivit et précéda un défilé de mode, osé et déluré, offert par la belle Dana El Masri, une nouvelle styliste appréciée par nos jeunes odalisques… Les yeux du jeune consul du Qatar sortirent de leurs orbites. Il n’eut pas assez de deux I phones pour  immortaliser les tops models qui défilaient et demanda à son cousin de l’aider avec les siens…

Mais soudain ces dames ne virent plus rien n’entendirent plus rien: Fouad Makhzoumi venait d’apparaître, May, dans son sillage. On la bouscula! C’est lui qu’on voulait ! Il est la nouvelle vedette du jour, le héros de la semaine, le nouveau député enfin élu, le seul qui a un programme et des idées… les flashs crépitèrent de plus belle… les selfies se heurtèrent, il fut harcelé comme une rock star, on le badigeonna de rouge baiser et de poudre pailletée. La rançon de la gloire ! Il tendait la joue droite, la joue gauche, n’osait pas les essuyer, ne savait plus à qui donner ses doigts, ses mains, souriait, riait, prononçait quelques mots, donnait son opinion… pendant que le défilé continuait dans une salle fusionnée, galvanisée, par leur nouveau héros… lequel, épuisé, courut emprunter la serviette de sa femme pour  se frotter les joues et me demandait en riant… « J’espère qu’il n’y a pas de traces de rouges à lèvres ? »… « Non ça va, cela vous a donné bonne mine »… l’avais-je rassuré en m’éclipsant, au moment où le souhour était servi à 2 heures du matin.

No Comments Yet

Comments are closed

 

Mondanité is Lebanon’s leading lifestyle and social magazine. Well-known for its broad coverage of the society hot spots; every party and every big event Lebanon is hosting.

FOLLOW US ON