Un mariage princier,qui a pris l’allure,å la vitesse lumiėre,d’une mėga party oscillant entre Saturday Night Fever et Mamma Mia..

View Gallery 27 Photos

Un mariage princier,qui a pris l’allure,å la vitesse lumiėre,d’une mėga party oscillant entre Saturday Night Fever et Mamma Mia..
Robes de grands couturiers…sompteux bijoux..smokings…le mariage de Talal Mekkaoui avec Zina Saab, å l’ Hotel Kempinsky-Summerland s’annonçait å premiėre vue des plus ėlėgants,mais des plus traditionnels..
A l’arrivėe,devant un mur de roses blanches,posaient leurs parents: Jihad et la sculpturale et ėblouissante Nina Mekkaoui dans un fourreau nude pailletė or de Georges Mak..et Walid et Randa Saab ,dans une glamoureuse robe pailletėe bleue royal..prės d’eux la belle princesse Leila El Merehbi(grand-mėre du mariė)en mousseline pailletėe et fabuleuse parure en brillants et ėmeraudes..qui reçut ses soeurs et son frėre Talal accompagnė de sa scintillante Wadad..ainsi que leurs enfants å tous. Il serait exhaustif de les nommer tous,sauf peut-ėtre le nouveau jeune dėputė Tarek Merehbi..
Pui il y eut quelques amis intimes des parents des jeunes mariės,lesquels s’installėrent rapidement å leurs tables,ça et lå de la table ronde principale qui devait accueillir la poignėe d’officiels(politique oblige) invitės…et qui voulaient laisser la place aux jeunes(en grande majoritė)tous debouts pour accueillir dans les vivats le fringant Talal suivi d’une meute de copains dechainės..lesquels aprės avoir dansė autour de lui,firent une haie d’honneur å la ravissante et fine Zina qui apparut radieuse au bras de son pėre,dans une robe elegantissime et ultrafeminine de Rabih Keyrouz..
Le jeune couple enfin rėunit ouvrit la danse sur l’air de “Let The Last Dance For Me”..mais Zina pour ne pas faillir å la tradition fit signe å son pėre de la rejoindre sur la piste pour danser..ce que fit Walid,mais il appella å son tour sa femme Randa,rejointe aussitöt par leurs fils…et,les Saab au lieu de danser,firent une ronde..heureusement un crooner black fraichement debarquė de Paris,reprit la situation en mains et soudain tout bascula dans le dėlire..les spots..les lasers..les lumiėres..la salle se transforma en disco et les invitės en John Travolta et tutti quanti..Ramy Boutros fut l’ėpicentre de la scėne oů s’enchevėtraient les invitės,parents et enfants,amis et relations..ainsi que les fameuses robes signėes et leurs crėateurs..sauf le mien, Rani Zakhem,mais je tiens å le rassurer..ma robe en tulle nude rebrodėe de fleurs en paillettes eut le succės escomptė. Tout le monde a voulu connaitre le nom du styliste et mėme le couturier Georges Mak a dit “Chapeau”..pendant que l’ancien ministre Nasser Saidi trėbuchait sur ma traine et faillit se casser le nez..cela en fin de soirėe bien arrosėe..tellement ,que Tarek Mekkaoui oubliait mon nom et m’appellait Liliane au lieu de Viviane..
Et,c’est là,là que je decidais de partir,car mon carosse commençait à se transformer en citrouille..

No Comments Yet

Comments are closed

 

Mondanité is Lebanon’s leading lifestyle and social magazine. Well-known for its broad coverage of the society hot spots; every party and every big event Lebanon is hosting.

FOLLOW US ON